Le Centre de services scolaire Marguerite-Bourgeoys développera ses premières écoles nomades

(Montréal, le 22 septembre 2020) — Proactif, agile et soucieux de toujours bien répondre aux besoins des élèves de son territoire, le Centre de services scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSSMB) est fier d’annoncer qu’il fera l’acquisition de deux écoles nomades; des établissements mobiles et autonomes qui seront stratégiquement positionnés pour desservir les élèves de son territoire.

 

UN CENTRE DE SERVICES SCOLAIRE EN HYPERCROISSANCE

En hypercroissance depuis plusieurs années, le CSSMB fait face à un manque d’espace qui l’amène à faire preuve de créativité pour répondre à des besoins sans cesse grandissants. Entre 2014-2015 et 2019-2020, 7 000 élèves se sont ajoutés au secteur des jeunes, soit une augmentation de 16,3 %.

« Nous faisons face à un manque d’espace important et devons tout mettre en place pour limiter les inconvénients liés aux travaux. Les écoles nomades permettront aux élèves de poursuivre leurs apprentissages dans le confort d’installations spécialement adaptées », mentionne Dominic Bertrand, directeur général du CSSMB.

DES ÉCOLES DÉMONTABLES ET MOBILES POUR RÉPONDRE AUX BESOINS

Le CSSMB utilise déjà des unités modulaires pour répondre aux besoins temporaires de salles de classe. Les écoles nomades auront la particularité d’offrir un environnement scolaire semblable à celui des établissements traditionnels en raison de leur apparence, de leur autonomie, de leurs aires communes et de la présence d’espaces administratifs.

Composées chacune de 12 classes, d’une salle multifonctionnelle et d’une zone administrative, ces deux écoles préfabriquées, construites sur mesure selon des standards élevés de qualité, seront installées, démontées et déplacées vers les secteurs où les besoins sont présents.

« Déterminés à offrir ce qu’il y a de mieux pour les élèves, les professionnels expérimentés du Service des ressources matérielles (SRM) travailleront avec fierté à mettre en place ces nouvelles écoles qui, selon les informations dont nous disposons, seront une première dans la province pour des élèves de niveaux préscolaire et primaire », indique Marc Prescott, directeur du SRM.

DES TRAVAUX RÉALISÉS PLUS RAPIDEMENT, SANS INCONVÉNIENTS

Ces écoles accueilleront la clientèle d’un établissement en cure de « rajeunissement », ce qui permettra d’accélérer la cadence des travaux sans causer les inconvénients parfois présents lorsque ceux-ci doivent se prolonger durant l’année scolaire. Ces écoles mobiles de nouvelle génération pourraient également être utilisées dans un secteur en pleine croissance où le CSSMB est à la recherche d’un terrain.

Elles pourront être installées pour une période variant entre 6 mois à 5 ans.

Le projet rendu possible grâce au financement du ministère de l’Éducation et évalué à 14 000 000 $ devrait être déployé dès l’été prochain.

À PROPOS DU CSSMB
Le Centre de services scolaire Marguerite-Bourgeoys est le deuxième plus grand centre de services scolaire au Québec avec plus 11 500 employés dédiés à la réussite de 75 000 élèves issus de près de 200 pays et répartis dans 102 établissements sur l’île de Montréal. Référence en éducation, le CSSMB est un chef de file en diplomation et en qualification avec un taux de 88,8 %, ce qui le classe au premier rang du réseau public francophone au Québec.

 

– 30 –

 

Source :

Annie Bourassa
Bureau des communications
514 855-4500, p.4817
relations.presse.cssmb@csmb.qc.ca