Ambiances sonores

(16 avril 2021) - Au cours des dernières semaines, l’artiste Charles Montambault a déployé quatre stations dans l’atrium du Collège Saint-Louis (Lachine). Cette présentation est la conclusion d’un projet amorcé à l’hiver 2020, alors qu’il a participé à une résidence artistique de huit semaines au cours de laquelle il a collaboré avec deux groupes d’élèves de l’enseignante de français Marie-Pierre Provost. Durant cette résidence, l’artiste a notamment dirigé un atelier de cocréation où les élèves ont réalisé une émission radiophonique et écrit des poèmes, tous  inspirés par l’atmosphère et les sons captés dans leur milieu scolaire. 

Entre le 17 mars et le 8 avril, les élèves et les membres du personnel ont pris plaisir à découvrir les quatre œuvres multimédias. «Au moment de la création, en janvier 2020, avant la pandémie, le sujet pouvait sembler banal. Nous n’aurions jamais pensé être coupés du son ambiant créé par la vie scolaire, les activités, les mille élèves qui mangent en même temps à la cantine... Nous ne pensions jamais que le son ambiant d’une école  pouvait comporter autant de vie. C’est une expérience très particulière. Avec sa sensibilité, l’artiste a su traduire l’esprit du lieu et des gens qui l’habitent, il nous invite à le redécouvrir, c’en est même émouvant», explique la directrice, Marthe Blondin.

Les œuvres au programme :

  • Exposer l’absence par la présence (installation sonore)
  • Une anthrophonie réconfortante (balado)
  • Entre absence et présence (vidéo)
  • Foule à emporter (ambiance sonore)

Pour en savoir plus, cliquer sur ce lien.