Pénurie de personnel enseignant : Pionnière, la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys dévoile trois stratégies concluantes

Enseignante en classe de NLQ(Montréal, le 11 juin 2020) — Pionnière pour explorer de nouvelles voies d’accès à l’enseignement, la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) dévoile aujourd’hui le rayonnement de trois stratégies innovantes et concluantes, qui répondent aux enjeux de pénurie de personnel enseignant avec lesquels elle doit composer, en raison de la croissance continue du nombre d’élèves.

 

Reconnue depuis de nombreuses années pour avoir développé une étroite collaboration avec le milieu universitaire avec, entre autres, la création du Centre d’intervention pédagogique en contexte de diversité, la CSMB poursuit sur cette voie en s’associant à l’un de ses partenaires, l’Université TÉLUQ, afin de déployer de nouvelles voies d’accès à l’enseignement.

 

« Soutenus par une équipe formidable qui se consacre au quotidien à leur réussite, nos élèves figurent parmi les meilleurs au Québec. La pénurie de personnel enseignant constitue toutefois un enjeu de taille et nous avons choisi d’innover, en marge des parcours existants, afin d’offrir de nouvelles voies d’accès à l’enseignement. Ces stratégies témoignent de la force décuplée d’une équipe chevronnée, issue des milieux scolaire et universitaire, et portée par un objectif commun : se réinventer, ensemble, pour contrer la pénurie de personnel enseignant et assurer la réussite des élèves », déclare Dominic Bertrand, directeur général de la CSMB.

 

Lancement d’un diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) en éducation préscolaire et enseignement primaire : une première cohorte de la CSMB fait école pour tout le Québec

 

Développé conjointement par la CSMB et l’Université TÉLUQ, un tout nouveau diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) en éducation préscolaire et enseignement primaire a fait école dans les classes de la CSMB cette année, dans le cadre d’un parcours hybride, à distance et en présentiel. Ce programme a été créé à l’intention des détenteurs d’un baccalauréat disciplinaire qui désirent poursuivre une scolarité pouvant les mener au brevet en enseignement, tout en amorçant simultanément leur carrière en classe. Voilà que cette initiative connaît un rayonnement sur la scène québécoise grâce à l’expérience concluante vécue par la première cohorte de la CSMB, composée d’une cinquante de participants.

 

La CSMB salue l’audace, l’agilité et le partenariat exceptionnel de l’Université TÉLUQ, sans qui cette ambition n’aurait pu se concrétiser. Qui plus est, grâce à un accord-cadre conclu entre l’Université TÉLUQ et l’Université du Québec à Trois-Rivières, ce DESS permettra d’accéder à la maîtrise qualifiante, une fois ce programme agréé par le ministère de l’Éducation. Forte de ce succès qui en fait une pionnière, la CSMB annonce un appel de candidatures pour la création d’une deuxième cohorte de 50 participants qui souhaitent emprunter une telle voie à l’automne 2020, en se joignant à la grande équipe de la CSMB, tout en poursuivant leur scolarité. Elle invite les détenteurs d’un baccalauréat disciplinaire à s’inscrire à une séance d’information virtuelle qui se déroulera le 23 juin 2020 à 9 h. Information : enseigner@csmb.qc.ca.

 

Pour sa part, « L’Université TÉLUQ est heureuse de compter sur l’expertise du Département Éducation et du leadership du professeur Mario Richard pour l’offre de ce DESS innovateur », indique Lucie Laflamme, directrice générale de l’Université TÉLUQ. Le professeur Richard précise que « comme le démontre l’expérience vécue à la CSMB, le caractère novateur du programme se distingue par sa mise en oeuvre hybride, à distance et en présence, reposant sur l’établissement de partenariats avec les commissions scolaires de façon à soutenir son implantation, tout en favorisant le développement de l’expertise nécessaire à son déploiement à large échelle ».

 

Conclusion d’une entente entre la CSMB et l’Université TÉLUQ pour l’offre du Programme court de perfectionnement en éducation à l’intention des enseignantes et enseignants formés hors Québec

 

Toujours en collaboration avec l’Université TÉLUQ, la CSMB accompagnera ses enseignantes et enseignants, ayant été formés hors Québec, dans leurs démarches visant à suivre à distance les cinq cours universitaires obligatoires pour poursuivre leur carrière en sol québécois. La CSMB a conclu une entente avec l’Université TÉLUQ et sera la première commission scolaire qui procédera aux inscriptions par cohorte au tout nouveau Programme court de perfectionnement en éducation offert à distance. Un total de 100 places sera disponible. Toute personne intéressée doit s’inscrire à une séance d’information qui se déroulera le 23 juin 2020 à 11 h. Information : enseigner@csmb.qc.ca.

 

Le partenariat CSMB TÉLUQ : un levier pour les missions de recrutement international

 

De telles initiatives constituent un levier pour soutenir les différentes missions de recrutement international en éducation. Instigatrice d’une démarche visant à joindre, pour la toute première fois, une mission économique à Paris, la CSMB se réjouit d’avoir confirmé 85 promesses d’embauche avec des enseignantes et enseignants, dont 15 sont déjà en poste. À l’instar des enseignantes et enseignants formés hors Québec, ces candidats détiennent une expérience et un parcours professionnel remarquables, mais doivent compéter 5 cours exigés par le ministère de l’Éducation pour exercer leur profession au Québec. Avec une offre de formation universitaire à distance, les candidats recrutés à l’international peuvent la débuter à leur convenance. Il s’agit d’une voie d’accélération pour ceux et celles qui ont en poche notre promesse d’embauche et qui pourront désormais débuter leurs cours avant même d’élire domicile ici.

 

Une croissance qui ne s’essouffle pas

 

Depuis les six dernières années, la CSMB connaît une telle hypercroissance que ce sont 300 enseignantes et enseignants par année qu’elle doit recruter pour répondre à la projection attendue du nombre d’élèves au cours des prochaines années.

 

À PROPOS DE LA CSMB

La CSMB est la deuxième plus grande commission scolaire au Québec avec plus 11 500 employés dédiés à la réussite de 75 000 élèves issus de près de 200 pays et répartis dans 102 établissements sur l’île de Montréal. Référence en éducation, la CSMB est un chef de file en diplomation et en qualification avec un résultat de 87,8 %, ce qui la classe parmi les commissions scolaires les plus performantes de la province.

 

Photo / bas de vignette : Enseignante dans une classe du nouveau programme

 

― 30 ―

 

 

Source et information :
Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys

Annie Bourassa
Bureau des communications
514 855-4500, p. 4817
annie.bourassa21@csmb.qc.ca

Partager sur :