Taux de diplomation : la CSMB se classe deuxième au Québec en milieu francophone

(Montréal, le 22 mars 2019) — Selon les dernières données du ministère de l'Éducation et de l’Enseignement supérieur, la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) affiche un taux de diplomation et de qualification record de 86,7 %, soit neuf points de plus que la moyenne provinciale du réseau public. Il s’agit d’une progression de 7 % en cinq ans. Avec de tels résultats, la CSMB se classe 2e au Québec et en tête sur l’île de Montréal, en milieu francophone public.

 

«Marguerite-Bourgeoys est en bonne voie d’atteindre l’ambition qu’elle s’est fixée dans son Plan d’engagement vers la réussite : un taux de diplomation et de qualification de 89 % d’ici 2022. Pour ce faire, elle s’est dotée d’orientations et d’objectifs précis. Nous suivons de très près le parcours scolaire des garçons, des élèves issus de milieux défavorisés, de ceux ayant un plan d’intervention et des jeunes nés hors Québec. Aujourd’hui, je me réjouis des résultats annoncés qui témoignent de l’expertise et du savoir-faire de notre personnel. Je tiens à féliciter nos élèves, nos enseignants, nos intervenants et notre communauté éducative pour leurs efforts et leur approche collaborative. Je tiens aussi à souligner que la CSMB progresse dans un contexte d’hypercroissance et de gestion de la diversité, la réussite des élèves immigrants de première génération étant particulièrement impressionnante», a déclaré Diane Lamarche-Venne, présidente de la CSMB.

 

La réussite des garçons monte en flèche

Depuis 2014, à la CSMB, le taux de diplomation et de qualification des garçons a augmenté considérablement, passant de 76,5 % à 82,3 %. Il se situe ainsi bien au-dessus de la moyenne québécoise.

 

La réussite est attribuable à plusieurs initiatives, dont le travail effectué par le personnel des centres d’éducation des adultes. À titre d’exemple, le programme Cadre permet aux élèves immigrants de compléter leur cours secondaire dans une classe adaptée à leurs besoins.

 

Quant aux programmes de double diplomation, ils permettent aux élèves de compléter simultanément un diplôme d’études secondaires (DES) et un diplôme d’études professionnelles (DEP). Ce parcours permet de soutenir la motivation à compléter des études secondaires tout en apprenant tout de suite un métier, dans des domaines souvent prisés par les garçons, tels que le soutien informatique et la comptabilité. Au cours des dernières années, le nombre d’inscriptions à ces programmes ne cesse d’augmenter.

 

Des stratégies efficaces

La CSMB poursuit la mise en œuvre de stratégies d’enseignement et de gestion efficaces, tout en travaillant en étroite collaboration avec des chercheurs. Concrètement, on pense à l’élaboration de cadres et de guides de référence pour le personnel regroupant les meilleures pratiques pour soutenir la réussite des élèves, dont le nouveau fascicule «Pour un enseignement efficace».

 

Finalement, le projet CAP sur l’intégration, offert en collaboration avec le Centre d’intervention pédagogique en contexte de diversité, est déployé dans nos écoles. Des outils, des formations et de l’accompagnement sont offerts afin de répondre aux besoins des nouveaux arrivants et de leur famille, en plus d’intervenir de façon plus soutenue auprès des populations immigrantes vulnérables.

 

 

À PROPOS DE LA CSMB

La CSMB est la deuxième plus grande commission scolaire au Québec avec plus de 75 000 élèves répartis dans 100 établissements, situés dans l’ouest de l’île de Montréal. Quelque 10 500 employés sont au service de cette imposante communauté. Le Conseil des commissaires de la CSMB est composé de 13 commissaires élus dans leur circonscription, d’une présidence élue au suffrage universel et de quatre commissaires représentant le comité de parents.

 

― 30 ―

 

 

Source :  
Gina Guillemette

Responsable des relations avec les médias

514 855-4500, poste 4817

gina.guillemette@csmb.qc.ca

Partager sur :