École primaire

des Marguerite

Adresse : 100, boul. de l'Île-des-Soeurs Verdun (Québec) H3E 0C7

Téléphone : 514 748-4641
Télécopieur : 514 767-2044

Direction : GOYETTE, Francine

Comment s'y rendre

Visiter le site de l'école

Commissaire :

Caroline Varin

Territoire desservi : Territoire desservi

Niveau(x) offert(s) : Préscolaire-5 ans et tous les cycles du primaire

Nombre d'élèves : 592 (en date du 22 mars 2019)

Annexe : 14, rue du Commerce, Verdun, H3E 1T5

 

RENTRÉE SCOLAIRE 2019-2020 À L'ÉCOLE PRIMAIRE DES MARGUERITE

En cette période d’inscription pour la prochaine année scolaire, le bilan actuel pour l’école des Marguerite démontre que le nombre d’élèves ne cesse de croître depuis les dernières années, tant et si bien qu’il excède la capacité d’accueil de l'école pour la prochaine rentrée. Dans ce contexte, la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) avait anticipé de multiples avenues afin de s’assurer d’accueillir tous les élèves du territoire de l'école des Marguerite. Parmi tous les scénarios explorés pour la prochaine année scolaire, l’un d’eux a été défini et présenté aux membres du personnel et au conseil d’établissement de l’école le 21 mars 2019, lequel vise à préserver la continuité du parcours de tous les élèves de l'école dans un seul et même projet éducatif.

Lors de la rencontre de parents du 28 mars 2019 à l'école primaire des Marguerite, il a donc été annoncé que dès la rentrée 2019-2020, des groupes de l’école des Marguerite emménageront au 14, Place du Commerce, à L’Île-des-Sœurs, dans des espaces conçus sur mesure pour répondre adéquatement aux besoins éducatifs des élèves : il s’agira d’une annexe de l’école des Marguerite.

Afin de bien comprendre les éléments qui font foi de l’hypercroissance à la CSMB et sur le territoire de l'Île-des-Sœurs, les solutions envisagées pour répondre au besoin de même que tous les détails relatifs à la prochaine rentrée, une présentation a été réalisée.

> Présentation de la rentrée scolaire 2019-2020 à l'école primaire des Marguerite (28 mars 2019)

Le conseil d’établissement de l’école a présenté plusieurs scénarios à la direction de l’établissement et à la Commission scolaire pour déterminer les groupes qui devraient fréquenter l’Annexe. Suite à l’étude de la faisabilité de chacun des scénarios déposés, la direction de l’école et le conseil d’établissement se sont rencontrés le lundi 8 avril à l’occasion d’une séance extraordinaire pour arriver à dégager une orientation claire. Il a donc été décidé que les élèves de 5e et 6e année fréquenteront l’Annexe des Marguerite à la prochaine rentrée.

Lettre d’information aux parents des élèves de l’école des Marguerite (8 avril 2019)

Au lendemain de la rencontre du 8 avril, le conseil d'établissement a envoyé une lettre aux parents de l'école des Marguerite.
 

 

Jusqu’au 30 avril, vous pouvez déposer une demande de choix d’école.

FOIRE AUX QUESTIONS

La Direction générale de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) s’est assurée de répondre aux questions et préoccupations des parents de l’école des Marguerite en lien avec la rentrée 2018-2019 envoyées à l’adresse courriel annexe.des.marguerite@csmb.qc.ca à travers une foire aux questions disponible ci-dessous.

 

INFORMATIONS SUR LA CLIENTÈLE

Combien de classes (par niveau) y a-t-il actuellement à l’école des Marguerite et combien sont prévues à la rentrée 2019-2020? button

Voici le détail des groupes pour les années scolaires 2018-2019 et 2019-2020 :

 

2018-2019

2019-2020

Maternelle (régulier)

3

4

Maternelle (accueil)

1

1

1re année

3

5

2e année

3

3

3e année

3,5

3.5

4e année

3,5

3.5

5e année

3

3,5

6e année

3

3,5

Accueil

 

2

TOTAL

23*

29

 

* En 2018-2019, deux groupes d’accueil de l'école des Marguerite de même qu'un groupe du préscolaire étaient relocalisés à l'école Île-des-Soeurs en raison du manque d'espace à l'école des Marguerite.

Comment expliquez-vous une augmentation de clientèle soudaine si significative en seulement une année? button

Depuis la construction de l'école des Marguerite, l’évolution de la clientèle progressait tranquillement. Les nouveaux arrivants et les nouveaux élèves au préscolaire ont fait en sorte qu’en 2018-2019, l’école des Marguerite était en surcapacité : 23 groupes devaient s’entasser dans une école ayant une capacité de 21 groupes. Qui plus est, toujours en 2018-2019, 92 élèves du territoire de l’école des Marguerite n’ont pu fréquenter leur école de quartier.

Comment pouvez-vous nous assurer que tous les élèves résident bel et bien sur le territoire de l’école des Marguerite?  button

Lors de l’inscription, des preuves de résidence sont exigées. Lors de la réinscription, le parent atteste qu’il habite toujours sur le territoire de son école de quartier. La direction et la CSMB vérifie systématiquement l’ensemble des dossiers.

Qu’en est-il des ententes extraterritoriales, des dérogations et des choix d’école? button

Aucune dérogation ou entente extraterritoriale n’a été acceptée. Seulement douze élèves (2 %) de différents niveaux de l’école Île-des-Sœurs fréquentent actuellement l’école des Marguerite en vertu d’une demande de choix d’école. Ces demandes ont été acceptées uniquement car il s’agit d’élèves qui ont joint un groupe déjà existant.

Est-ce que l’annexe tient compte des maternelle 4 ans? button

Non, car il s’agit d’une solution temporaire, donc pour l'instant la Commission scolaire n'est pas dans l'obligation.

Combien d'Élèves et de membres du personnel seraient à l'Annexe à la rentrée 2019-2020? button

Nous estimons que 175 élèves, répartis dans 8 groupes, fréquenteront l’annexe pour la prochaine année scolaire et qu’une quinzaine de membres du personnel y œuvreront.  

ÉTAPES DE RÉALISATION ET CONSULTATION

Comment pouvez-vous expliquer ce manque de planification? button

L’hypercroissance sur le territoire de l’Île-des-Sœurs s’est accélérée depuis les deux dernières années. La Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) effectue annuellement des analyses en fonction des prévisions ministérielles (qui ne tiennent pas compte du boom immobilier et de l’immigration). Dans la mesure du possible, la CSMB tente de garder les élèves dans leur milieu et c’est ce qui a été fait dans les dernières années. Cependant, la situation propre à la rentrée 2019-2020 requiert d’autres solutions.

Pourquoi n’avons-nous pas été informés et consultés plus tôt? button

Aussitôt que la CSMB a constaté un débordement pour la prochaine rentrée durant la période d’inscription qui se tient du mois de février au mois d’avril, elle a entrepris des démarches et a présenté des pistes de solution au conseil d’établissement de l’école des Marguerite le 21 mars 2019. Lors de la rencontre, il a été convenu que les parents préféraient garder les élèves de l’Île-des-Sœurs sur l’île pour éviter des temps de transport vers les écoles de Verdun (terre). C’est à travers un appel d’intérêt lancé en décembre 2018 pour la recherche de terrain pour la nouvelle école primaire-secondaire que le promoteur a mentionné la disponibilité des locaux situés au 14, Place du Commerce. Cette solution est apparue comme étant la seule viable dans les délais.

QUAND LES GROUPES QUI FRÉQUENTERONT L’ANNEXE SERONT-ILS CONNUS? button

Le conseil d'établissement a déposé plusieurs scénarios à la CSMB qui étudie la faisabilité de chacun d’eux. Le lundi 8 avril, le conseil d'établissement regardera le tout afin d’en recommander un seul.

MISE À JOUR : Suite à la rencontre du 8 avril, il a été décidé que les élèves de 5e et 6e année fréquenteront l’Annexe des Marguerite à la prochaine rentrée.

Quelles sont les prochaines étapes? Pouvons-nous avoir un échéancier?
button

Les groupes qui fréquenteront l’annexe seront connus dès que la direction d’établissement aura pris la décision. Les parents des élèves touchés seront ensuite informés et conviés à une rencontre d’information.

Comment pouvons-nous avoir accès aux divers documents? button

La présentation qui a été projetée lors de la rencontre de parents du 28 mars 2019 est disponible sur le site web de la CSMB

Pour toute autre information, une demande d’accès à des documents de la CSMB doit être adressée à la responsable de l’accès à l’information de la Commission scolaire à l’adresse suivante : acces.information@csmb.qc.ca.

À quel moment les travaux d'Aménagement seront-ils terminés? button

Les travaux seront terminés en juillet et l’aménagement des locaux sera complété pour la rentrée scolaire. 

SOLUTIONS ALTERNATIVES

Pourquoi l’école Île-des-Sœurs n’est pas touchée? button

En 2019-2020, l’école primaire Île-des-Sœurs peut accueillir la clientèle de son territoire. Elle est cependant à sa capacité maximale. Elle ne peut donc pas recevoir d’élèves supplémentaires provenant d’un autre bassin.

Pourquoi ne pas redéfinir les bassins des écoles de l’Île-des-Sœurs? button

La capacité combinée des deux écoles primaires de l’Île-des-Sœurs ne suffit pas à accueillir toute la clientèle de l’Île-des-Sœurs à la prochaine rentrée. Un redécoupage des bassins n’amènerait pas la création de nouveaux locaux disponibles. 

Pourquoi ne pas avoir considéré un agrandissement à l'école des marguerite?  button

Une lettre d’entente a été signée, en date du 30 septembre 2014, entre des résidents de l’Île-des-Sœurs et la CSMB dans laquelle la CSMB s’engage à ne pas procéder à l’agrandissement de l’école des Marguerite. 

Pourquoi ne pas avoir considéré un ajout de modulaires à l'école des MArguerite?  button

Il n'y a pas assez d'espace sur le terrain de l'école des Marguerite pour ajouter des modulaires. De plus, les modulaires ne fournissent pas les espaces communs nécessaires pour les élèves (cafétéria, gymnase, casiers, etc.).

Pourquoi ne pas avoir considéré un agrandissement à l'école île-des-soeurs? button

Il n'y a pas assez d'espace pour agrandir à l'école Île-des-Sœurs.

Pourquoi ne pas avoir considéré L'ajout de modulaires à l'école île-des-soeurs?button

Il n'est pas possible d'installer des classes modulaires, car cela supposerait un empiétement sur les terrains voisins en éliminant presque toute la cour d'école et cela contreviendrait aux règlements suivants : abattage d'arbres et conformité des marges de construction. De plus, les modulaires ne fournissent pas les espaces communs nécessaires pour les élèves (cafétéria, gymnase, casiers, etc.).

Pourquoi ne pas avoir considéré l’ajout de modulaires dans les espaces de stationnement du centre commercial ou sur un autre terrain vacant? button

L’installation de modulaires doit répondre à des normes et réglementations, notamment ils doivent être rattachés à un édifice principal. Or, plusieurs problèmes fonctionnels expliquent l’impossibilité d’installer des modulaires sur un terrain vacant :
- Aucun raccord électrique 
- Aucun raccord à l’eau potable
- Aucun raccord d’alarme incendie
- Aucun raccord d’alarme intrusion
- Aucun système d’intercommunication
- Aucune salle commune

En ce qui concerne spécifiquement le stationnement du centre commercial, d’autres défis s’ajouteraient à la cohabitation :
- Abolition de quais de livraisons des commerces
- Abolition de l’accès aux conteneurs à déchets
- Abolition des stationnements (normes municipales applicables)

Pourquoi ne pas avoir considéré les espaces du centre commercial Le Village? button

Les élèves ont besoin d’avoir un usage exclusif qui n’est pas possible au centre commercial.

Pourquoi ne pas avoir considéré les espaces du centre Elgar? button

Plusieurs raisons expliquent que les espaces du Centre Elgar n'ont pas été retenus :

  • Des travaux majeurs pour une bibliothèque sont prévus en 2020-2021 et obligent la Ville à occuper des locaux au centre Elgar.
  • La superficie du centre Elgar est insuffisante : elle mesure entre 500 et 600 m2 alors que 10 classes couvrent entre 800 à 1300 m2
  • Le temps pour conclure une entente de location après un appel de proposition public mené par la Ville risque d'être trop long pour répondre au besoin.
  • Cela engendrerait une grande diminution de l'offre de services aux citoyens à l'Île-des-Sœurs.
  • Les bris de contrats de services mettraient en péril la survie de certains organismes. Les locateurs actuels sont majoritairement des organismes, soit 66 % des utilisateurs. Ils occupent les salles généralement du lundi au vendredi, entre 8 h et 18 h, donc sur les heures d'école.

Est-ce que l’annexe est une solution définitive et existe-t-il un plan B? button

Il s’agit d’une solution temporaire jusqu’à la construction de la nouvelle école. Le plan B consisterait à transférer des élèves dans les écoles de Verdun (terre).

Qu’en est-il de la troisième école à l’Île-des-Sœurs? button

Dès l’année scolaire 2015-2016, l’année d’ouverture de l’école des Marguerite, une analyse des prévisions de clientèle a été réalisée et une demande a été déposée au MEES pour une nouvelle école (Plan québécois des infrastructures) en octobre 2017. En juin 2018, le gouvernement du Québec a annoncé la mise à l’étude du projet de construction d’une école primaire-secondaire à l’Île-des-Sœurs. Depuis le mois de janvier 2019, le projet est sous la gestion de la Société québécoise des infrastructures (SQI), car comme il s’agit d’un projet de plus de 50 millions de dollars, il est obligatoirement régi par la directive sur la gestion des projets majeurs d’infrastructure publique.

14 PLACE DU COMMERCE

Le bail est-il signé? Si oui, quelle est sa durée et son coût?  button

Une entente d’occupation est actuellement en cours de négociation entre la CSMB et la compagnie propriétaire de l’immeuble.

Comment prévoyez-vous nous assurer de la sécurité et de la santé de nos enfants en lien avec la pollution et le bruit causés par le chantier de construction à proximité de l’annexe? button

Sécurité : Une entrée destinée exclusivement aux élèves de l’école sera sécurisée avec des portes magnétiques. Ce sont les mêmes normes de sécurité qui sont observées dans les autres écoles de la CSMB.

Climat sonore : Une étude de climat sonore a été réalisée au début avril par la firme MJM Conseillers en acoustique. La réputation de cette firme, fondée en 1984, n’est plus à faire. Elle a entre autres participé à de nombreux projets dans des édifices comme le Centre Bell, le Centre de recherche du CHUM, le Campus Bell, le Musée des beaux-arts de Montréal, l’édifice Hydro-Québec et une foule d’autres bâtiments commerciaux, industriels ou résidentiels partout au Québec. Cette firme est reconnue pour sa rigueur, son objectivité et son honnêteté. Elle consacre d’ailleurs 100 % de ses ressources à la consultation en acoustique et en contrôle du bruit et à la recherche, et elle est particulièrement fière de son indépendance.

Les prélèvements sonores ont été effectués sur une période de 24 heures de manière à bien caractériser le bruit produit par la circulation automobile. Des microphones étaient installés à divers endroits tant à l’extérieur qu’à l’intérieur de l’édifice. Les résultats pour l’intérieur sont conformes aux normes fixées par le règlement d’urbanisme de l’arrondissement en ce qui concerne le 2e étage de l’édifice où seront localisées les classes. Elles dépassent de 2 dBA au rez-de-chaussée, en raison surtout du bruit causé par le système de ventilation. Selon MJM, ce dépassement aura un impact faible sur le confort acoustique des occupants. À noter que le rez-de-chaussée ne comprendra pas de classes. 

En ce qui concerne l’extérieur de l’édifice, les équipements de mesure avaient été placés près de la future aire de jeu de l’Annexe. Le niveau sonore excédait de 12 dBA le maximum fixé par les normes de l’arrondissement. Avec une moyenne de 67 dBA, on parle d’un niveau sonore légèrement inférieur à celui d’une automobile roulant à 60 km/h à une distance de 20 mètres. Considérant que lors de la rentrée d’août prochain, l’autoroute 10 sera déplacée de plusieurs dizaines de mètres vers le nord, on peut anticiper que le niveau sonore sera légèrement diminué.

À la lecture du rapport de l’étude de climat sonore, on peut donc conclure que les niveaux sonores intérieurs et extérieurs seront tout à fait acceptables. 

À titre de référence, le ministère de la Santé et des Services sociaux illustre des exemples de sources de bruit et de réactions humaines selon le niveau de bruit.

Qualité de l'air : En ce qui a trait aux données de suivi de qualité de l’air à l’Île-des-Sœurs, toutes les données collectées par le Ministère à cette station sont mises en ligne depuis 2015. Elles sont disponibles sur la page web suivante : https://www.infrastructure.gc.ca//nbsl-npsl/aqr-rqa-fra.html#surveil (Affaires environnementales, Corridor du pont Samuel-De Champlain Infrastructure Canada / Gouvernement du Canada). La CSMB a également mandaté une firme externe afin procéder à une analyse de la qualité de l’air à l’intérieur des locaux et sur la cour. 

Que faites-vous des expositions aux radiofréquences émises par les antennes cellulaires sur le toit de l’annexe? button

Dans une lettre attestant le respect des normes de radiofréquence envoyée le 28 mars dernier, Rogers Communication inc., le propriétaire des antennes installées sur le toit du 14, Place du Commerce, confirme qu’elle a l’obligation de respecter les normes fixées par Santé Canada relativement aux limites d’exposition humaine aux champs de radiofréquences électromagnétiques dans la gamme de 3 kHz à 300 kHz. Rogers a ainsi procédé à une étude réalisée à l’aide du logiciel EMF Visual. Les résultats de cette étude confirment le respect de ces normes édictées par Santé Canada.

Ainsi, la valeur la plus élevée observée sur une surface de 300 m sur 300 m autour du bâtiment est de 1,11%, soit 90 fois sous la norme acceptable. Cette mesure a été observée à 150 m de l’édifice en direction du pont Champlain. Des mesures ont aussi été prises à l’intérieur de l’aire de jeux de la garderie située dans le même édifice. Cette fois les résultats sont 1 000 fois inférieurs aux normes. 

Il est important de bien comprendre le fonctionnement des antennes cellulaires. Selon le gouvernement du Canada :

  • L'effet des champs de radiofréquences diminue très rapidement dès que vous vous éloignez de la source, comme pour un réverbère sur une rue. Ainsi, un réverbère peut éclairer une grande superficie, mais si vous essayez de lire un livre assis dans votre salon avec sa seule lumière, l'éclairage fourni ne suffira pas.
  • Alors qu'un réverbère éclaire une grande superficie, plutôt vers le bas, l'antenne cellulaire ressemble davantage à un phare qui projette un faisceau horizontal pour communiquer avec les navires qui en sont éloignés. De la même façon, la plupart des antennes de tours de téléphonie cellulaire émettront un faisceau horizontal pour communiquer avec les téléphones cellulaires présents autour de la station.
  • Au bout du compte, l'exposition aux radiofréquences provenant des antennes est très faible : généralement des centaines ou des milliers de fois inférieures aux limites établies. (Les communications sans fil et la santé – Un aperçu, Industrie Canada https://www.ic.gc.ca/eic/site/smt-gst.nsf/fra/sf09583.html)

Répondant aux préoccupations de la population, le gouvernement du Canada a donc édicté des normes très strictes en matière d’exposition aux radiofréquences, que ce soit pour les antennes de communications cellulaires, les téléphones portables ou les réseaux wifi installés un peu partout dans les lieux publics et les résidences. Les valeurs observées au 14, Place du Commerce sont largement inférieures à ces normes.

 

Pouvons-nous avoir accès aux plans des aménagements du 14, place du commerce?  button

Les plans préliminaires sont disponibles en cliquant ici. Il s’agit d’un projet, les plans ont été déposés à l’arrondissement pour l’obtention d’un permis.

Est-ce q'une visite du 14, Place du commerce sera possible une fois les travaux d'aménagement terminés?  button

Une visite de l’annexe sera réalisée au courant des premiers jours suivant la rentrée scolaire. 

Quelle sera la superficie de la cour d'école?  button

La CSMB est présentement en démarche avec l’arrondissement afin de finaliser le plan d’aménagement. 

INSTALLATIONS ET SERVICES OFFERTS AUX ÉLÈVES QUI FRÉQUENTERONT L'ANNEXE

Y aura-t-il un service de navette entre l’école des Marguerite et son annexe? button

Le Service du transport scolaire a prévu un service de navette entre l’école des Marguerite et son annexe, matin et soir. Un sondage sera réalisé afin d’évaluer les besoins des familles et ajuster le service, si cela s’avère  nécessaire et réalisable.

Les élèves pourront-ils se rendre à l’annexe à pied? button

Le transport en autobus est fourni. Un sondage sera réalisé afin d’évaluer les besoins et souhaits des familles, notamment en ce qui a trait à l’organisation d’un trottibus. Une demande d’ajout de brigadier a été réalisée auprès du Service de police de la Ville de Montréal et est présentement à l’étude. 

Une étude a-t-elle été réalisée en ce qui concerne l’achalandage des lieux et le débarcadère? button

Un plan a été réalisé pour les autobus et pour les voitures des parents qui viendront reconduire leur enfant. Il a été déposé à l’arrondissement mardi dernier et la Ville va faire le suivi en ce qui a trait aux panneaux d’avertissement.

Y aura-t-il un gymnase? button

Une salle d’activité physique sera mise à la disposition des élèves.

Y AURA-T-IL UNE BIBLIOTHÈQUE? button

Oui, sous forme d’espace collaboratif avec des livres. La bibliothèque à l’édifice des Marguerite sera aussi disponible.

Est-ce qu’un service de garde sera offert à l’annexe? button

La mise sur pied d’un service de garde à l’annexe sera déterminée en fonction des réponses au sondage évaluant les besoins des familles. 

Qu’arriva-t-il avec les élèves qui dînent à la maison? button

L’élève qui souhaite dîner à la maison pourra le faire, mais il devra assurer son propre transport. 

Est-ce que vous tiendrez compte de la fratrie? button

Le choix des élèves pour l’Annexe se fera en termes de niveau.

Comment allez-vous accompagner les élèves touchés par ce changement? button

La santé, la sécurité, la scolarisation et le développement des enfants demeurent la priorité de la Commission scolaire. Toute l’équipe-école s’assurera du bien-être de tous les élèves et des projets stimulants, en collaboration avec le conseil d’établissement, seront mis sur pied. Les élèves seront accompagnés dans ce nouveau projet.

 

Pour tout commentaire : annexe.des.marguerite@csmb.qc.ca


Retour à la liste des établissements

Partager sur :