L’alternance travail-études en carrosserie UNE ÉQUATION GAGNANT-GAGNANT… + 20 000 $ !

 
Une carrière en carrosserie : reluisante, électronique et technologique !

 

(Montréal, le 8 janvier 2018) – D’un côté, les employeurs du secteur de la carrosserie automobile affichent une pénurie de main-d’œuvre spécialisée… De l’autre, les programmes de formation professionnelle en carrosserie semblent tranquillement délaissés par les élèves… Devant ces deux solitudes, le Centre de formation professionnelle (CFP) de Verdun (Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys) s’est livré à une vaste analyse… et a ouvert un dialogue franc avec l’industrie.

Résultat : la mise en place d’un diplôme d’études professionnelle (DEP) en alternance travail-études : 60 % du temps en apprentissage dans les installations pédagogiques du CFP de Verdun et 40 % dans les ateliers d’employeurs membres de la Corporation des carrossiers professionnels du Québec, avec jusqu’à 20 000 $ d’heures rémunérées en cours de formation !

Cette formule pédagogique, dite duale et visant à former des travailleurs qualifiés en lien direct avec des pénuries de main-d’œuvre marquées, est déjà bien installée en Europe. Le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec l’a de son côté hissé au rang de priorité en matière de formation professionnelle. Et les ateliers de carrosserie de la région montréalaise sont en panne de personnel qualifié. Au croisement de tous ces éléments, une évidente opportunité s’imposait au CFP de Verdun : le secteur est tout désigné pour pousser le développement du concept au Québec !

Une formation de grande qualité

La réponse de l’industrie à la proposition a rapidement semée l’engouement et plusieurs bannières prestigieuses se sont activement impliquées, dont Fix Auto, ProColor, Carstar et CarrXpert. Un premier projet pilote a pris le départ à l’automne. Pour le 2e groupe d’élèves, prévu pour mars, le CFP de Verdun a obtenu l’appui financier de la Commission des partenaires du marché du travail du gouvernement du Québec (CPMTQ).

L’importante subvention permet de financer une part du salaire des élèves défrayé par les partenaires de l’industrie et, surtout, le développement pédagogique de la formule duale. Pour la CPMTQ, il s’agit aussi d’un projet expérimental, explique Karine Lemelin, directrice du CFP de Verdun : « Mais je ne peux que constater la préoccupation marquée et équivalente de tous les partenaires pour la mise en place d’un cheminement de formation de grande qualité. »

La contribution de la CPMTQ a ainsi permis au CFP de Verdun d’embaucher des professionnels dédiés au développement du projet alternance travail-études en carrosserie, en termes de soutien pédagogique, mais également d’encadrement des élèves. La subvention prévoit également une formation rémunérée de 60 heures pour les superviseurs de stages que désignent, dans leurs milieux, les employeurs.

Déjà animés par l’idée de transmettre leur savoir, ces derniers – des carrossiers d’expérience, seront ainsi également appuyés pédagogiquement, afin de les outiller, de garantir une juste compréhension du programme et d’encadrer le cheminement des élèves, conjointement avec le CFP de Verdun, en prenant appui sur un langage commun. « Grace à cette contribution, nous développons de fait une expertise en alternance travail-études : et nous comptons bien la partager avec nos collègues du milieu de l’éducation ! », assure Karine Lemelin.

Arrimage et motivation 

Lors du lancement officiel en vue de la 2e cohorte de mars, la vice-présidente de la Corporation des carrossiers professionnels du Québec, France Choinière, et la présidente de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys, Diane Lamarche-Venne, ont opté pour les mêmes termes afin de qualifier la formule. La première parle « d’un programme qui contribue à l’arrimage entre la formation et le marché du travail » et la seconde « d’un bel arrimage entre le marché du travail et la formation professionnelle » ! L’une et l’autre se réjouissant, également de concert, de ce que les élèves en retirent et des facteurs de motivation que procure la formule.

Le programme alternance travail-études en carrosserie du CFP de Verdun s'étend sur 13 mois. En plus de mener à l’obtention d’un DEP, il contribue à l’obtention de la certification I-CAR, recherchée dans l’industrie. Le CFP de Verdun, voisin de l’école secondaire Monseigneur-Richard (boulevard Gaétan-Laberge, Verdun) se trouve à proximité de la station de métro LaSalle. Il offre au total sept programmes de formation professionnelle, dont deux liés au secteur de l’automobile : carrosserie et mécanique. Pour information : cfpVerdun.ca ou 514 765-7683.


À PROPOS DE LA CSMB

Acteur majeur de l’éducation québécoise, la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys regroupe 98 établissements, quelque 71 000 élèves et 10 000 employés. Son territoire recoupe celui de sept arrondissements montréalais et de 13 municipalités de l’ouest de l’île. Le Conseil des commissaires de la CSMB est composé de 13 commissaires élus dans leur circonscription, d’une présidence élue au suffrage universel et de quatre commissaires représentant le comité de parents.

- 30 -

Source : Communications – Formation professionnelle
514 855-4500, poste 4817
gina.guillemette@csmb.qc.ca

 

 

Partager sur :