Une enseignante ambulante

Enseignant et élève(16 juin 2020) Caroline Desautels, enseignante de maternelle à l’école primaire Sainte-Geneviève Ouest, n’a pas eu le temps de dire au revoir à ses protégés. En fait, à la mi-mars, jamais elle n’a pensé que l’école ne rouvrirait pas de l’année. Certes, elle a rencontré les élèves par vidéo, mais ce n’est pas tout à fait comme les voir dans le réel. C’est pourquoi elle s’est rendue chez chacun pour lire une histoire.

«Ayant fait à la reprographie des certificats de fin d’année, napperons pour la transition en première année et serpents et échelles pour la conscience phonologique, je suis allée chez mes élèves (porte à porte) pour une dernière rencontre en présence réelle, dans la semaine du 15 juin. Je me suis dit qu'en même temps, au lieu de faire les vidéoconférences durant la dernière semaine, je pourrais leur lire une histoire, de façon individuelle, sur leur gazon ou leur galerie en avant de la maison et à deux mètres de distance... et leur dire un dernier au revoir en personne.»

Partager sur :