La Commission scolaire offre une formation en pilotage de drones

(10 octobre 2019) Les drones sont parmi nous, et ce n’est que le début. Jean Blouin, consultant au Services aux entreprises et de formation continue (SAEFC) de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys, en est convaincu. C’est pourquoi il a établi un partenariat avec le Centre québécois de formation en aéronautique (affilié au cégep de Chicoutimi) pour offrir une formation en pilotage de drones. Offerte au coût de 428 $, la formation théorique en ligne de 32 heures prépare les élèves pour qu’ils réussissent l’examen imposé par Transport Canada, à la suite duquel il est permis d’opérer un drone de moins de 25 kilos.

Mais, à quoi servent ces objets volants bien identifiés? Seulement dans les programmes offerts en formation professionnelle à la CSMB, M. Blouin voit trois utilités bien concrètes :

  • Les photographes (offert aux CFP de Verdun et de Lachine) peuvent ajouter une corde à leur arc en ayant la possibilité d’atteindre des endroits difficilement accessibles ou en proposant à leur client de spectaculaires prises de vue.
  • Les agents de sécurité (CFP Léonard-De Vinci) ont la possibilité de patrouiller dans de vastes espaces.
  • Les responsables de l’entretien d’immeuble (CFP de Lachine) sont en mesure d’inspecter une toiture ou une fenêtre sans même sortir une échelle.

M. Blouin est d’ailleurs convaincu que lors de la refonte des contenus, plusieurs programmes de formation professionnelle réfléchiront à l’idée d’ajouter un module sur l’utilisation de drones. «J’ai discuté avec une enseignante de photo et avec des représentants du Service des ressources matérielles qui sont impressionnés par le potentiel de la technologie.» Et ce n’est que la pointe de l’iceberg, car les drones ont déjà démontré leur utilité pour la surveillance de pipelines, l’arpentage, l’épandage d’engrais et il est pratiquement certain qu’ils feront tôt ou tard la livraison de courrier en région éloignée. «Marguerite-Bourgeoys est la première commission scolaire à offrir cette formation et j’en suis très fier», conclut-il.

Pour en savoir plus, cliquer ici.


Partager sur :